Nouvelle-Calédonie

Publié le par Marine

Ile de solitude

 

Elle s'allonge sous des flots de brousse et de forêt

Oubliant ses palétuviers tombés par-dessus bord

Elle s'apprivoise difficilement

Les routes mêmes hésitent à trouver au bout de leur poussière

Le village hostile

 

J'ai payé d'insistance pour franchir sa longue méfiance

Et son hérissement s'est écarté pour me montrer les sentiers

Dès lors j'ai cueilli les tribus de paille et de bambou

Sous les araucarias vigilants

Et le vent des rivières m'a poussé à travers ses cercles d'écume

J'ai marché sur son flanc secret

Et bu sa solitude aux vagues bleues accumulées

 

Elle vit pour elle-même sans amitié et sans amour

Dans son écrin de lagons

Elle ne tend les mains à personne

Elle tolère seulement d'autres solitudes

 

Alors elle étire en eux toute sa surface de vent et de ciel

Et s'en va

Gonflée de désirs

 

Emportant

L'imprudent ivre 

A la barre

 

 

PhotosAdeline-403.jpg

 

 

PhotosAdeline-029.jpg

 

IMG_6548.JPG

 

 

PhotosAdeline-300.jpg

 

 

IMG_6209.JPG

 

 

IMG_6406.JPG

 

 

IMG_6065.JPG

 

 

PhotosAdeline-381.jpg

 

 

IMG_6086.JPG

 

 

IMG_6371.JPG

 

Publié dans Escales en 10 photos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article